Cet encart pub est libre !

Maison de retraite médicalisée à Bordeaux (33)

Maison de retraite médicalisée : 24 résultats trouvés à Bordeaux (33)

Bordeaux, la ville amie des aînés

La ville propose de nombreux services à disposition de ses seniors : Résidences, clubs seniors, Pass Senior, aides aux aidants… Un espace senior est ouvert du lundi au vendredi à la Cité Municipale de Bordeaux et propose un accueil qui est personnalisé. Une plate-forme Autonomie Seniors informe et oriente, facilite l’accès à des dispositifs de prévention mais c’est aussi, une plateforme qui permet de signaler à la Municipalité, un senior en difficulté.

Lorsque la prise en charge de la dépendance chez la personne âgée n’est plus raisonnable à domicile sans compromettre sa sécurité et son bien-être, les EHPAD de Bordeaux proposent des hébergements temporaires ou définitifs. Les maisons de retraite médicalisées répondent aux besoins de prise en charge des soins médicaux et des soins de confort. Le dossier d’admission est à transmettre au CCAS (Centre communal d’action sociale) de Bordeaux pour les 2 maisons de retraite publiques de Bordeaux qui se situent dans le centre-ville pour l’une et pour l’autre dans le secteur de Caudéran.

La plupart des EHPAD privés de Bordeaux fonctionnent pour les entrées en maisons de retraite médicalisées ou non médicalisées au moyen du service public, Via trajectoire. C’est un service internet qui permet de transmettre un dossier d’admission auprès des EHPAD en adressant la partie administrative et la partie médicale complétée par le médecin traitant ; les informations sont accessibles au moyen de l’annuaire de recherche, par exemple, en cherchant des maisons de retraite dans les secteurs de Nansouty - St Genès ou Chartrons, la liste des EHPAD correspondante apparait de même que toutes les maisons de retraite non médicalisées, les USLD (unités de soins de longue durée). Des fiches descriptives permettent de déterminer les EHPAD qui proposent des hébergements temporaires, des hébergements définitifs ou des accueils de jour.

Trier par :  

Hébergement temporaire

On peut dans le cadre d’un hébergement temporaire assimiler la maison de retraite à une maison de repos pour la personne âgée. A la suite d’une hospitalisation, les personnes âgées peuvent séjourner en maisons de retraite médicalisées le temps de la convalescence, de même cet hébergement temporaire représente une solution de répit pour les aidants au même titre que l’accueil de jour.

Pour les seniors atteints de la maladie d’Alzheimer

Il existe en France, une vingtaine de Centres de ressource et de recherche (CMRR) qui étudient et prennent en charge les patients atteints de la maladie d’Alzheimer et troubles apparentés, l’un d’eux se trouve à Bordeaux au CHU. De plus, le CMRR de Bordeaux est le centre de compétences régional du Réseau Centre National des Démences Rares (La Pitié Salpêtrière-Paris). Il existe deux sites pour les Consultations Mémoire de Proximité (CMP), l’un se trouve au sein du Pôle de Neurosciences Cliniques sur le site de l’Hôpital Pellegrin et l’autre, au sein du Pôle de Gériatrie sur le site de l’Hôpital Xavier-Arnozan à Pessac. Une fois le diagnostic posé, il est nécessaire de trouver les structures et les soutiens adaptées. Les annuaires internet des EHPAD (maisons de retraite médicalisées), des EHPA (maisons de retraite non médicalisées), des résidences autonomie et résidences services permettent de se renseigner sur les spécificités de chaque établissement sans entreprendre un processus de placement, simplement dans le but d’obtenir des informations qui est la première démarche à mettre en place. Tous les EHPAD ne proposent pas d’unité protégée pour les personnes âgées présentant des troubles du comportement envahissants de type Alzheimer, de même toutes les maisons de retraite ne disposent pas d’accueil de jour ni de PASA (Pôle d’activités et de soins adaptés). Il est important également d’accéder aux informations tarifaires des structures de Bordeaux afin de cibler les maisons de retraite qui correspondent aux besoins mais aussi aux revenus du futur résident. La maladie d’Alzheimer est particulièrement envahissante pour la personne atteinte et son entourage mais la maladie de Parkinson est également très invalidante et des maisons de retraite prennent en charge la spécificité de cette maladie en proposant un soutien au moyen de l’accueil de jour ou d’un hébergement temporaire pour le répit des aidants ou encore pour une transition vers un hébergement définitif.

Des solutions existent lorsque la dépendance survient et les maisons de retraite médicalisées ou non médicalisées de Bordeaux proposent des services adaptés pour les futurs résidents.