Bien-Vieillir · 09 février 2021

La Covid et ma grand-mère

Comment ont évolué nos relations sociales et familiales ? Comment la pandémie de la Covid nous oblige-t-elle à revoir totalement notre rapport aux autres ? Découvrez les mots de Manoah, 14 ans, qui vous explique ses angoisses, ses espoirs et la relation qu’elle continue de nouer avec sa grand-mère.

Depuis que cette nouvelle pandémie est arrivée, cette petite boule de stress que j’ai, a grandi. Avant, j’avais peur que ma grand-mère tombe malade ou qu’elle tombe et se casse quelque chose, mais maintenant j’ai peur qu’elle attrape en plus ce maudit virus et qu’il lui enlève sa vie en très peu de temps.

Ma grand-mère vit en Espagne et moi, je vis en France, ceci explique aussi pourquoi mon inquiétude. Ce qui me soulage quand même un peu, c’est que mon père et ma belle-mère vivent près d’elle et peuvent donc veiller sur elle.

La distance est un gros problème, en ce moment, qui touche un grand nombre de familles, car la Covid nous empêche de nous déplacer comme on le souhaite. En ce qui me concerne, je peux la voir que pendant les vacances scolaires, tous les deux mois environ. Heureusement, grâce aux nouvelles technologies, je peux rester en contact avec elle même si, j’avoue, elle n’est pas très à l’aise avec cette manière de communiquer. Dans tous les cas, ça me fait plaisir de voir le visage d’une personne que j’aime et encore plus si elle vit loin de moi. Les nouvelles technologies, de nos jours sont utilisées par une grande majorité de la population. Cela peut paraître très simple à utiliser pour certaines personnes, mais pas pour tout le monde. Il est clair qu’aujourd’hui, une grande partie des personnes âgées, garde contact avec leurs proches grâce à ces technologies. C’est malheureusement triste, mais vrai, certaines familles ne prennent pas de nouvelles de leurs proches, dont certains petits enfants envers leurs grands-parents. Alors que maintenant tout est plus facile, on peut envoyer des messages, se voir en visioconférence et peu importe l’endroit où nous sommes, nous n’avons plus d’excuse.

Autour de moi, j’ai des amies qui n’ont pas beaucoup de contact avec leurs grands-parents, car elles n’ont pas forcément des choses à leur dire. Je trouve ça très triste car les personnes âgées ont tellement de choses à nous apprendre et nous les jeunes nous pouvons aussi finalement leur montrer notre petit monde, comme ces fameuses technologies…
Mon prochain défi avec ma grand-mère, c’est de faire un TikTok avec elle ! Ça risque d’être très drôle ! Il y a de plus en plus de personnes âgées, qui s’y intéressent et j’encourage vraiment toutes celles qui n’osent pas, d’essayer. Ce n’est pas parce qu’une personne est âgée qu’elle doit se mettre à l’écart de la société et ne plus rien apprendre !
Je trouve qu’il y a un grand fossé entre les personnes âgées et la technologie et c’est dommage car il suffit de leur montrer et avoir beaucoup de patience, ils en ont eu beaucoup avec nous aussi. Il faut absolument rapprocher ces deux mondes afin qu’ils se complémentent.

Nous pouvons faire tellement de choses avec les personnes âgées, ma grand-mère et moi avons plein de choses en commun. Nous aimons toutes les deux les jeux de société, les séries policières, les jeux de mains, les jeux de cartes et le meilleur : les massages dans le dos ! On passait beaucoup de temps ensemble, on se mettait sous la couverture au chaud, c’était trop bien ! Alors que maintenant, avec cette pandémie ce n’est plus possible, le canapé n’est pas assez grand pour garder les distances. J’essaye aussi de toucher aux moins de choses possibles chez elle. La Covid a malheureusement mis une barrière entre nous deux. Ses câlins me manquent et ça me fait de la peine. Heureusement, nous pouvons continuer à faire d’autres activités que je n’ai pas l’habitude de pratiquer. Cela me permet d’arrêter de passer trop de temps sur les réseaux sociaux avec mon téléphone ou de regarder la télé, etc. Elle m’a appris à faire du jardinage, de la cuisine, du ménage, du rangement, et plein d’autres activités.

Il est important de prendre soin des personnes que l’on aime, en particulier les personnes les plus proches et âgées, car le temps passe plus vite que l’on imagine. Je pense à certaines personnes âgées qui n’ont pas de familles et qui sont seules. Certaines ne supportent pas le fait d’être seules c’est pourquoi il existe des familles d’accueil, des résidences et pleins d’autres possibilités de logement pour les personnes âgées. Je pense que cela dépend surtout de la situation de la personne âgée et de ses proches.

C’est une chance énorme de donner et de recevoir de l’amour alors prenez soin de vos grands-parents, de votre mère, de votre père, des personnes âgées…

« Sors du cercle du temps et entre dans le cercle de l’amour. »

Rûmî 

Vous aimerez surement ...

Envie de bien vieillir, libre et heureux ? Découvrez Merci Prosper !
Bien-Vieillir 16/04/2024

Envie de bien vieillir, libre et heureux ? Découvrez Merci Prosper !

Merci Prosper émerge comme une solution pionnière permettant aux seniors de libérer la valeur latente de leur bien immobilier sans pour autant se dessaisir de leur propriété.

Comment optimiser l'expérience culinaire avec les aliments à texture modifiée ?
Bien-Vieillir 04/04/2024

Comment optimiser l'expérience culinaire avec les aliments à texture modifiée ?

Depuis la conception jusqu’à la consommation des aliments à textures modifiées, chaque étape est importante pour les personnes souffrant de dysphagie.

Mandat de protection future : Comment ça marche et pour qui est-ce adapté ?
Bien-Vieillir 19/03/2024

Mandat de protection future : Comment ça marche et pour qui est-ce adapté ?

Le mandat de protection future est l’une des grandes innovations de la loi du 5 mars 2007 qui a profondément réformée le droit de la protection juridique...