Maladie d’Alzheimer et maintien à domicile : quelles solutions envisager ?

Maladie d’Alzheimer et maintien à domicile : quelles solutions envisager ?

Perte d’autonomie et troubles de la mémoire font partie intégrante du quotidien des personnes âgées atteintes de la maladie d’Alzheimer. Comment favoriser leur maintien à domicile ? Comment favoriser leur maintien à domicile ? Comment rassurer les familles tout en sécurisant la personne malade ? Tour d’horizon des différents dispositifs existants pour veiller sur nos aînés dépendants !

Gros plan sur le visage d'une femme âgée.

Les services d’aide à domicile : un soutien quotidien pour accomplir les tâches essentielles

Faire appel aux services d’une aide à domicile est une solution pertinente, souple et adaptable aux besoins des personnes atteintes de la maladie d’Alzheimer. Les services polyvalents d’aide et de soin à domicile (SPASAD) permettent :

  • de maintenir ou d’améliorer l’autonomie des personnes malades dans la réalisation des gestes du quotidien.
  • aux personnes atteintes de la maladie d’Alzheimer de profiter plus longtemps de leur domicile.
  • de conserver ou de développer des relations et des activités sociales avec l’entourage de la personne prise en charge.

Une aide à domicile peut intervenir pour effectuer ou aider dans l’accomplissement de différentes tâches du quotidien :

  • aide à la toilette
  • accompagnement aux courses
  • préparation des repas
  • aide à la prise des repas
  • aide au lever et au coucher
  • entretien du logement et du linge

Il est également possible d’avoir recours aux services d’une équipe spécialisée Alzheimer, formée aux spécificités de la maladie : assistants de soins en gérontologie, ergothérapeutes et psychomotriciens. Leurs interventions permettent de stimuler les capacités des patients et de limiter l’évolution des troubles du comportement. Ces soins à domicile ne peuvent être prodigués que sur prescription médicale, délivrée par le médecin traitant ou un médecin spécialiste.

Les appareils de géolocalisation portatifs : simples et rassurants

Les troubles cognitifs, et notamment les troubles de la mémoire, découlants de la maladie d’Alzheimer se révèlent particulièrement inquiétants pour les proches du malade. Souvent désorientées et ayant du mal à se repérer, les personnes atteintes de cette maladie ont tendance à se perdre. Les appareils de géolocalisation sont non seulement rassurants pour l’entourage, mais ils permettent également aux personnes de sortir plus librement. 

Il existe différents modèles d’appareils de géolocalisation, avec des capacités plus ou moins évoluées : porte-clé, bracelet, montre, ceinture ou encore médaillons sont équipés d’un système GPS. Ces appareils permettent de connaître avec précision l’emplacement de son utilisateur.

Il est nécessaire de prendre en compte un certain nombre d’éléments pour trouver le modèle le plus cohérent avec les capacités cognitives de la personne. Il est important de choisir un dispositif :

  • fiable, combinant le système GPS à un système GSM ou A-GPS.
  • simple et pratique, afin que l’utilisateur puisse demander rapidement de l’aide
  •  avec un avertisseur sonore, pour prévenir que la batterie de l’appareil est faible et qu’elle doit être rechargée
  • équipé d’un bouton SOS, pour alerter rapidement la plateforme d’assistance en cas de malaise

Le consentement de la personne concernée est nécessaire pour la mise en place d’un tel dispositif. Si son état ne lui permet pas de prendre une décision éclairée, le tuteur ou le représentant légal doit être consulté.

Les dispositifs de télésurveillance pour veiller sur ses proches à distance

Certaines contraintes, personnelles ou professionnelles, nous empêchent souvent de nous rendre au domicile de nos proches atteints de la maladie d’Alzheimer pour veiller sur eux. Les caméras de surveillance n’ont pas pour seule vocation de surveiller un foyer et de lutter contre les effractions. Aujourd’hui, de nombreuses solutions de téléassistance existent pour favoriser le maintien à domicile des personnes âgées et atteintes de troubles du comportement. Selon le modèle choisi, les caméras commercialisées permettent ainsi :

  • de veiller sur un proche malade à distance
  • de contrôler la qualité des soins réalisés par les services d’aide à domicile
  • d’être avertis en cas de comportement inhabituel
  • de personnaliser les alertes que vous souhaitez recevoir
  • aux personnes âgées d’être mises en relation avec une plateforme d’assistance et de secours
Monsieur souriant travaillant dans le domaine de la téléassistance.

Pratiques et sécurisantes, les solutions de télésurveillance rassurent les familles qui peuvent ainsi garder un œil sur leurs proches à tout moment du jour et de la nuit.

Toutes ces solutions visent à réduire l’isolement des personnes atteintes de la maladie d’Alzheimer, tout en favorisant leur autonomie au sein de leur domicile. Caméra de surveillance, objet connecté ou aide à domicile, la plupart de ces dispositifs sont éligibles à une prise en charge partielle afin de limiter l’impact financier.