Seniors gares aux maladies hivernales

Seniors gares aux maladies hivernales

Tout comme la saison estivale, l’hiver peut être source de problèmes de santé chez les personnes les plus fragiles. Découvrez conseils et astuces pour passer la saison en toute sécurité.

Chemin bordé d'arbres sous la neige en plein hiver

Les risques liés au froid 

Si la chaleur agit rapidement sur l’organisme, les complications dues aux basses températures sont plus longues à se manifester et plus compliquées à identifier. Lorsque le corps humain est confronté au froid, il va mettre en place des mécanismes de défense pour garder la chaleur (frissons, contraction musculaires et vasoconstriction) et protéger les organes vitaux.

  • Engelures : Causées par le froid et l’humidité, elles touchent le plus souvent les extrémités du corps et se manifestent par des zones rouges et gonflées. Si en général elles ne sont pas dangereuses, elles restent douloureuses et doivent être soignées comme des brûlures.  
  • Gelures : Tout comme les engelures, les gelures vont être localisées sur les zones les plus exposées du corps. Lorsque les températures baissent le corps cherche à protéger les organes indispensables à la survie. Les mains ou les pieds possédant moins de vaisseaux sanguins vont être « sacrifiés » en premier.
  • Hypothermie : Lorsque la température du corps descend en dessous de 35 degrés on considère que la personne est en hypothermie. Outre des frissons et des grelotements, vous commencez à éprouver des difficultés à communiquer, une baisse de votre coordination ou des pertes de mémoires.
  • Maladies cardiaques : Le corps demande plus d’énergie pour se maintenir en forme l’hiver. Le cœur étant davantage sollicité, une exposition longue aux basses températures peut entrainer des difficultés chez les personnes cardiaques.

Les personnes malades et les personnes âgées sont naturellement plus vulnérables face aux basses températures. La prise de certains médicaments, de drogues ou d’alcool vont avoir tendance à amplifier cette vulnérabilité.

Adapter ses habitudes pour prévenir les risques liés au froid.

Superposer les couches, oui ! Mais pas n’importe comment ! Pour les personnes vulnérables, il est conseillé de sortir accompagné et d’adapter sa tenue. S’il est important que vous n’ayez pas froid il faut également éviter de transpirer.

  • Matière respirante : Naturelle comme le coton ou synthétique comme la polaire, il est important de garder sa peau en contact avec une matière capable d’évacuer l’humidité.
  • Matière isolante : La laine ou l’acrylique ont de très bonne propriété isolante et vous permettront de résister plus longtemps à de basses températures.
  • Matière imperméable : Cette dernière couche à pour objectif de protéger du vent, de la pluie et de l’humidité ambiante.

Outre sa tenue, avoir une alimentation adaptée est fortement recommandé. Il ne faut pas hésiter à consommer une grande quantité d’eau et des soupes de légumes pour faire le plein de vitamines. Une erreur souvent commise en hiver est de vouloir boire systématiquement des boissons chaudes pour se réchauffer. Il faut savoir que l’organise doit garder une température constante et va devoir fournir davantage d’efforts pour se réguler.

Pulls en laine pour rester au chaud pendant l'hiver

Se protéger des maladies hivernales

En hiver, les maladies infectieuses comme la grippe, le rhume, la bronchite ou la gastro-entérite font leur apparition. Si la plupart du temps elles sont sans gravité, ses maladies doivent être prise plus au sérieux chez les seniors les plus fragiles.

  • La vitamine C stimule nos défenses et nous permet de mieux combattre les maux de l’hiver. Anti-infectieuse, elle améliore la réactivité de nos globules blancs. On la retrouve dans les agrumes, les fruits exotiques, les brocolis, les poivrons ou le persil.  
  • La vitamine D, contenu dans le poisson gras et les œufs, connue pour booster les performances intellectuelles et la mémoire, stimule également la production des lymphocytes B et T. 
  • Les huiles essentielles ont un effet curatif et sont efficaces dans le traitement des maladies infectieuses. Les huiles de thym, d’eucalyptus, de lavande et de romarin vous aideront à passer l’hiver. 

Tout comme la saison estivale, l’hiver est une période à risque chez les seniors. Si vous connaissez des personnes vulnérables n’hésitez pas à les accompagner et si vous êtes en présence d’une personne en difficulté contactez les urgences en composant le 15 ou le 112.