Des animaux pour soigner les maux

Des animaux pour soigner les maux

L’animal est très souvent, un formidable compagnon de vie dans une maison aussi bien pour les enfants que pour les adultes. En vieillissant, il peut représenter la seule compagnie pour la personne âgée seule et une des principales sources d’affection par conséquent. Quand la perte d’autonomie devient trop importante, que le maintien à domicile est rendu impossible alors la solution de l’EHPAD s’impose. Seulement le compagnon à poil ne peut pas toujours faire partie du voyage et cette séparation est bien souvent douloureuse pour le maître et l’animal. La zoothérapie permet de maintenir un lien avec les animaux, les caresser entraîne un bien-être pour la personne âgée et quand celle-ci n’est plus en mesure de s’exprimer du fait de troubles cognitifs ou physiques, on constate que la zoothérapie est une formidable alternative non médicamenteuse. En effet, l’anxiété et autres troubles émotionnels ou psychologiques sont atténués et les sourires réapparaissent sur les visages. Les animaux ont ce merveilleux pouvoir de procurer de la joie et de sensibiliser les cœurs.

La zoothérapie est une méthode non médicamenteuse tout comme l’art-thérapie pour exemple. On parle de thérapie assistée par l’animal et cette approche est souvent utilisée au sein des maisons de retraite médicalisées (EHPAD). La raison est simple car ses bienfaits sont nombreux :                                                                    

  • Rendre la vie plus gaie 
  • Atténuer certains comportements envahissants
  • Surmonter un traumatisme tel que le deuil de son mari ou son épouse
  • Inviter à se détendre
  • Diminuer l’anxiété
  • Réduire certains troubles physiques comme la tension artérielle
  • Se sentir « aimable » à savoir légitime à recevoir de l’amour
  • Combler un manque émotionnel ou affectif
  • Favoriser l’interaction entre les résidents de l’EHPAD
  • Chasser l’isolement social 
  • Faire ressurgir des souvenirs agréables
  • Se sentir comme à la maison, avec des animaux

Bienveillance et gentillesse

La zoothérapie n’est pas une méthode aléatoire qui répond uniquement aux besoins affectifs des personnes âgées, c’est une méthode éprouvée et qui est soumise à des obligations précises. Un zoothérapeute est un professionnel qui a reçu une formation spécifique et qui peut être aussi ergothérapeute, psychomotricien, psychologue, éducateur spécialisé, infirmier ou encore aide-soignant. Cette approche peut venir en complément de leurs pratiques mais ils peuvent aussi s’orienter uniquement sur la zoothérapie. Ces professionnels collaborent spécifiquement avec des animaux dont le comportement est exemplaire et ces derniers ont été éduqués afin d’interagir avec les « humains » dans la bienveillance et la gentillesse. Aucune agressivité n’est de mise d’un côté comme de l’autre.

A cette occasion, toutes les races d’animaux ne sont pas susceptibles de participer à la zoothérapie. Ils doivent être particulièrement sociabilisés et certaines espèces ont cette aptitude plus que d’autres :

  • Le cheval est l’animal dont le comportement est le plus empathique envers l’homme, il suscite l’admiration et ne laisse jamais indifférent. Les émotions, l’attirance envers lui sont immédiates et son calme devient communicatif auprès des personnes fragilisées dont la fonction de communication n’est pas aisée.
  • Le chien est souvent présent lors des séances de zoothérapie car bien éduqué, il apporte beaucoup d’affection et il renvoie à des souvenirs parfois enfouis du fait de la perte de mémoire due à l’âge.
  • Le chat est souvent comparé à un décontractant, le fait de le caresser et l’interaction qui se créé avec lui amène à un mieux-être. D’ailleurs de nombreux EHPAD ont accueilli des chats au sein de leur établissement et il n’est pas rare d’en voir lors de visites, sur les genoux des uns ou des autres. Les personnes âgées se sentent aimées et reconnues par l’animal. Chacun apporte du bonheur à l’autre.
  • Certains rongeurs comme le lapin, le cochon-dinde participent aux séances de zoothérapie.

Les principaux bienfaits de la zoothérapie sont l’apaisement, une stimulation à rompre l’isolement. Les animaux permettent par leur présence de développer ou maintenir certaines capacités dans le cadre de la maladie d’Alzheimer ou maladies apparentées par exemple. La vocation première est d’apporter un bien-être aux personnes âgées mais sur un plan plus thérapeutique, cette méthode non-médicamenteuse peut réveiller les souvenirs notamment d’enfance et libérer nombre d’émotions enfouies, devenues envahissantes.

Il est bien entendu que le respect de l’animal et son consentement au travers de sa collaboration spontanée restent les préoccupations des zoothérapeutes et aucun animal ne participera à ces rencontres si ce dernier n’est pas respecté dans son intégrité. Le bonheur de la personne âgée est tout aussi important que celui de l’animal si bien que la bienveillance reste au cœur de la pratique.