Cet encart pub est libre !

EHPAD dans le Loiret (45)

EHPAD : 70 résultats trouvés dans le Loiret (45)

Trier par :  

Une maison de retraite dans le Loiret

L’image des EHPAD que la société renvoie n’est pas très valorisante si bien que les personnes âgées craignent d’y séjourner. Pourtant on constate que les résidents se sentent plus apaisés quand ils sont pris en charge en permanence. Il est important de trouver l’EHPAD qui convient.

Comprendre le tarif d’une maison de retraite dans le Loiret

On trouve sur la facture d’un EHPAD, le tarif hébergement et le tarif dépendance. Le tarif hébergement représente la location de la chambre et son entretien, les activités et la restauration, la part administrative du séjour. Le tarif dépendance regroupe les soins médicaux, les actes de confort selon le degré d’autonomie du résident, appelé Gir. Le montant global de la facture peut évoluer selon le Gir. Les prestations ne sont pas toutes incluses et bien souvent, le blanchissage du linge personnel et son marquage sont en supplément. La compréhension du coût en EHPAD permet de définir si on a la capacité financière d’assurer cette transition de vie. Plusieurs cas de figures :
Vos ressources sont suffisantes pour envisager une entrée en EHPAD. Vous ne pouvez assumer la charge entière du séjour mais vos proches assurent le complément. Ni votre famille, ni vous-même ne pouvez régler la facture et vous envisagez l’aide sociale d’hébergement (ASH). Pour cela, vous vous adressez au CCAS de votre commune. Votre dossier sera étudié par le Conseil départemental qui rendra sa décision.
Plus de 70 maisons de retraite se trouvent dans le Loiret, le coût à prévoir se situe entre 1600 et près de 4000 euros mensuels lors d’un séjour permanent en chambre particulière.

Les aides possibles quand on entre en EHPAD

Des mutuelles et des caisses de retraite ont mis en place une aide quand une entrée en maison de retraite se profile. Il est à définir si vous pouvez y prétendre car toutes ne le pratiquent pas. De plus, il faut vous renseigner car vous avez peut-être souscrit un contrat dépendance ou une assurance vie contenant une clause dépendance. Les aides les plus connues sont l’APL (aide personnalisée au logement) attribuée par la Caisse d’allocations familiales et l’APA (allocation personnalisée d’autonomie) accordée par le Conseil départemental. Ces deux aides sont soumises à conditions de revenus et pour l’APA, à conditions du degré de dépendance.

Quelles structures seniors exception faite de l’EHPAD ?

Toutes les structures seniors ne répondent pas aux mêmes besoins selon qu’on ait un problème de santé ou que la solitude pèse. Lorsque vous souffrez d’un souci de santé invalidant :
- les 10 USLD (Unités de soins longue durée) assurent une prise en charge médicale permanente.
les 10 SSR (Soins de suite et de rééducation) vous sollicitent afin de retrouver votre autonomie de façon partielle ou totale (cognitive et physique).

Lorsque la solitude vous pèse :
les 10 résidences services seniors proposent des logements modernes avec des services plus ou moins de standing, les tarifs sont diversifiés mais ils ne sont pas tous, bon marché.
les 17 résidences autonomie sous gestion des municipalités disposent de studios et 2P dont le confort est modeste et les prix économiques.